Logo Fdaf

le Dossier de Presse

Accueil > L’ASTROLOGIE VOUS INTERESSE > le Dossier de Presse


Vous êtes journaliste
Vous souhaitez des informations sur l’astrologie ?
Vous cherchez un(e) astrologue pour un article, une émission ?
ou pour toute autre question...

vous pouvez nous contacter par mail :
FDAF@fdaf.org

ou directement par téléphone auprès de notre président,
Alain de Chivré au 02 40 69 17 02

pour télécharger notre DOSSIER PRESSE, cliquer ici :

PDF - 3.1 Mo

LA FDAF : UNE FEDERATION AVANT-GARDISTE POUR UNE ASTROLOGIE RENOVEE

La Fédération Des Astrologues Francophones n’est pas une énième association d’amateurs d’astrologie. C’est un regroupement de praticiens autour d’un projet concret : obtenir la reconnaissance de l’astrologie en tant que discipline professionnelle.

A l’instar des syndicats traditionnels, nous nous proposons d’être les intermédiaires entre nos adhérents, les pouvoirs publics ou encore les médias afin de défendre les centaines d’astrologues partageant les idées suivantes :

a) L’astrologie n’a pas pour vocation d’être un support divinatoire.
Par l’astrologie il est possible de prendre conscience de ses automatismes et de s’en déconditionner ou d’en jouer pour s’adapter à la vie sociale ; des choix qui ne dépendent pas des astres mais du libre arbitre de chacun...

b) l’horoscope de masse ne doit plus être l’unique « vitrine » de l’astrologie.
Car l’aspect collectif de l’horoscope ne prend pas en compte les spécificités de la personne, qu’il s’agisse de son éducation, ses marqueurs culturels et sociaux, ou encore du contexte où elle évolue aujourd’hui. Pensez à un bulletin météo : selon que vous êtes sans-abris ou vivez dans un immeuble de standing, à Oslo ou à Rio, l’impact du temps sera différent sur vous !

c) il faut distinguer les professionnels de l’Astrologie et de l’Astromancie
Un maître Reiki n’est pas un kinésithérapeute. De même l’astrologie (étude des courants astraux et de leurs interactions avec les influences socio-culturelles de l’homme) n’est pas l’astromancie (divination à partir des positions planétaires). Il est impératif tant pour nous que pour lui d’en informer le grand public.

Pour en savoir plus sur nos actions ou nous contacter pour une interview :

Fédération Des Astrologues Francophones (F.D.A.F)
41-43 rue de Cronstadt 75015 PARIS
tel : 01 42 50 12 28 / @ : fdaf@fdaf.org
http://www.fdaf.org

OBJECTIFS DE LA FEDERATION :
Promouvoir, dans le cadre d’une éthique rigoureuse, l’ensemble des activités de recherche, d’enseignement et de conseil, et encourager les initiatives destinées à améliorer la qualité de la pratique astrologique ainsi que son identité culturelle.

La FEDERATION DES ASTROLOGUES FRANCOPHONES :

Pour une astrologie respectueuse de la personne et de sa réalité

La Fédération Des Astrologues Francophones est née en 1996 d’un constat : alors que de multiples associations existaient pour représenter les innombrables courants pratiques et philosophiques de l’astrologie, AUCUNE ne s’était intéressée jusqu’ici à la PROFESSION D’ASTROLOGUE et aux responsabilités qu’elle implique.

En travaillant sur l’identité professionnelle de l’astrologie, la FDAF milite :

- Pour protéger les clients des pratiques abusives et des « astrologues » occasionnels ou non formés.

- Pour distinguer clairement la pratique astrologique des arts divinatoires comme le tarot, la voyance, la médiumnité.

- Pour réformer l’astrologie telle qu’on la pratique encore majoritairement afin de l’inscrire dans la lignée des Sciences Humaines et de l’axer sur le conseil en prenant en compte les différentes données individuelles, au-delà des horoscopes et autres pratiques prédictives de masse…

La FDAF se positionne donc résolument vers une astrologie centrée sur la personne, avec une utilisation modérée et réfléchie de la prévision.


LA POSITION DE LA FEDERATION DES ASTROLOGUES FRANCOPHONES SUR LES PREVISIONS

L’astrologie peut constituer un outil de prospective à condition d’être maniée avec réserve et circonspection. Contrairement à ce qu’induisent les horoscopes de masse, elle permet au consultant de s’interroger sur son avenir, pas de l’annoncer !

L’astrologie ne devrait être utilisée que dans le cadre d’une réflexion multifactorielle. Cela devrait être vrai dans le domaine individuel comme dans le domaine collectif : de multiples paramètres sont à prendre en compte dans le déroulement et la manifestation d’un processus. Voila pourquoi tout astrologue responsable ne peut et ne doit pas interpréter l’avenir en se référant à la seule astrologie, que ce soit en public (médias) ou en privé (consultations).

Faire croire au grand public, et par des effets d’annonces spectaculaires, que "tout est écrit dans le ciel" est fallacieux, d’autant que cela induit une notion de fatalisme qui enlève tout libre arbitre aux individus, ce que nous récusons déontologiquement et depuis fort longtemps.

Vous l’avez compris, si vous cherchiez des prévisions événementielles pour l’année à venir, ce n’est pas ici que vous les trouverez ! Quelle que soit votre démarche ou votre intention, merci de respecter et faire respecter l’astrologie et les astrologues.

NOTRE ORIGINALITE ? NOTRE CODE DEONTOLOGIQUE !

Plutôt que de jouer les victimes ou de chercher des boucs émissaires au déficit d’image de notre profession, nous avons opté à la FDAF pour la remise en question et l’autocritique. Au final, la rédaction d’un code déontologique dont voici les principaux articles :

Principes Généraux

Art.1 : "Les astres inclinent mais ne déterminent pas."

Art. 2 : L’astrologie se réfère à des valeurs morales prônant la liberté et la spécificité de chaque personne.

Art. 3 : L’astrologie ne prétend pas être une science exacte mais une approche des correspondances entre les configurations astronomiques et les phénomènes (ou structures) du vivant.

La Pratique de l’Astrologie et la Législation

Art. 4 : La pratique de l’astrologie (conseil ou enseignement) implique de se soumettre aux droits et usages en matière d’exercice professionnel dans la mesure où cette pratique correspond à une activité régulière rémunérée. (…) Ne peuvent figurer sur des listes officielles de praticiens que les astrologues professionnels (déclarés en profession libérale ou salariés) et les bénévoles (administrateurs ou collaborateurs d’association) qui s’engagent par une déclaration sur l’honneur (sur leur bénévolat).

Déontologie spécifique à l’activité de "CONSEIL"

Art. 5 : L’astrologue (membre de la FDAF) ne peut faire usage de l’astrologie que dans une optique d’aide et de compréhension d’autrui (priorité étant donnée à la personne plutôt qu’à la technique). Il proscrit toute pratique ayant trait à la superstition. Il ne doit profiter en aucune manière de la confiance et du pouvoir dont il est investi par son consultant. Il est soumis au secret professionnel.

Art. 6 : L’astrologue (membre de la FDAF) respecte le principe de limite des compétences et n’hésite pas à orienter vers des professionnels spécialisés (psychiatres, psychologues, thérapeutes...). En l’hypothèse d’un doute quelconque, il doit toujours, dans sa pratique, s’entourer d’avis éclairés. Il s’interdit de faire des actes médicaux.

Art. 7 : Dans sa publicité, dans les informations sur ses activités, dans ses propos, l’astrologue (membre de la FDAF) s’abstient de toute démonstration excessive avec des promesses miraculeuses. Il fait preuve de tact et de sérieux. Il aborde toute question prévisionnelle avec la plus grande prudence et s’interdit de prédire formellement des événements touchant à la vie (physique) ou à la santé de ses consultants ou de leurs proches.

Des prises de positions parfois difficiles à défendre quotidiennement au sein même de la communauté astrologique, mais auxquelles nous nous tenons depuis 12 ans.

LA FDAF EN ACTIONS

Depuis dix-sept ans, la FDAF informe le grand public sur le rôle de l’astrologie et les grands principes de sa pratique à travers :

- des manifestations culturelles (Astroculture 98, Journées Européennes de l’Astrologie)

- des communiqués de presse sur la vie nationale et internationale de l’astrologie (Portraits Zodiacaux pour http://www.lepoint.fr de Novembre 2006 à Juin 2007)

- des participations à diverses émissions de télévision ou radio ou médias presse écrite

- des contacts réguliers avec les pouvoirs publics pour élaborer un statut et une carte professionnelle de l’astrologue

- la gestion d’un site internet complet pour découvrir l’actualité, les dernières parutions et tendances en théorie et pratique astrologiques, l’agenda des cours et conférences ainsi que l’annuaire professionnel

Plus qu’une vitrine publicitaire pour nos adhérents, notre annuaire se veut interface qualitative avec le grand public. Pour y figurer, les postulants doivent justifier d’une inscription en tant que professionnels et leur présentation détaillée (courant astrologique, type de services..) garantira prochainement aux usagers une recherche rapide et efficace.

◊ nos projets de développement :

· Une commission Recherche

· Une commission Enseignement

· Une commission Conseil

· L’élaboration d’un Certificat Préparatoire aux Etudes Astrologique Supérieures, premier pas vers un enseignement organisé et contrôlé de la science des astres.

· La gestion d’un fichier de professionnels adhérents ou de professionnels d’autres disciplines, travaillant avec l’astrologie.

LA FDAF : UNE HISTOIRE D’HOMMES ET DE FEMMES ENGAGES

Environ 300 adhérents nous soutiennent aujourd’hui à titre officiel, c’est-à-dire à travers une cotisation. Nos sympathisants sont plus nombreux et certains nous suivent même depuis la naissance de la Fédération à travers vents et marées. Pour maintenir le cap de ce navire, une équipe constituée de 3 bourreaux de travail aux tempéraments et compétences complémentaires :

Alain de Chivré
président de la FDAF
alaindechivre@fdaf.org

Parce qu’il aime titiller son prochain, Alain de Chivré a crée en 1983 l’Institut d’Etudes Astrologiques de Nantes puis appelé ses collègues à se rassembler au sein de la FDAF en 1996. A travers ses activités professionnelle et associative, il milite pour que les astrologues cessent leurs pratiques divinatoires car c’est à ce prix que l’astrologie moderne pourra enfin être reconnue pour ce qu’elle est : une proposition de modélisation de la structure de la personnalité dont les potentialités latentes sont façonnées par des facteurs extérieurs éducatifs ou sociaux. Ces prises de positions jugées non orthodoxes – voire franchement contrariantes - ont contribué à lui forger un mythe aussi cocasse que sulfureux auprès des astrologues pro-horoscopes : celui d’un hérétique haïssant l’astrologie ! Qu’importe, le souffre lui va si bien…

Marc Brun
responsable du site internet et médiateur
marc.brun@fdaf.org

Responsable du site, ce militant de la première heure l’actualise régulièrement et l’alimente avec infos, articles, dates de naissance en lien avec l’actualité, calendrier de manifestations autour de l’astrologie dans toute la France, etc… C’est parce qu’il voit, entend et sait tout qu’il rédige aussi notre gazette mensuelle « La Gazette des Astrologues » et « les Astronotes », sa jumelle réservée aux non-adhérents. Il met ses remarquables qualités diplomatiques au service de l’association… et trouve encore le temps de cultiver pour l’ensemble de la profession l’humour qui lui fait parfois cruellement défaut !

EN RESUME, LA FDAF C’EST :

◊ UNE FEDERATION POUR RASSEMBLER

* Les professionnels, qui pratiquent régulièrement dans différents secteurs d’activité.

* Les étudiants en astrologie, qui se forment à cette science humaine deux fois millénaire, et souhaitent échanger avec des praticiens de longue date.

* Un public toujours plus nombreux, en quête de formation de qualité sur ce qu’est et ce que n’est pas l’astrologie, ce qu’il peut en attendre, auprès de qui consulter…

* Les autres professionnels, praticiens en Sciences humaines, formateurs, psychologues, médecins, journalistes, soucieux de mieux connaître l’astrologie ou de se faire une opinion sur ses modalités et son utilité.

◊ UNE FEDERATION POUR INFORMER

· Le grand public, à la fois très attiré par la science des astres, et légitimement circonspect sur la qualité de ses praticiens.

· Les médias, qui peuvent souhaiter accéder rapidement à des fichiers professionnels, ou savoir qui contacter, dans quelle spécialité, pour obtenir un témoignage ou une information de qualité.

◊ UNE FEDERATION POUR MILITER ET PROMOUVOIR

· Une vision de qualité de l’astrologie, la plus ancienne des sciences humaines (près de 3000 ans), mais aussi la moins connue, depuis que Descartes l’a poussée hors de l’Université (1655)

· Une reconnaissance professionnelle officielle auprès des pouvoirs publics, ce qui suppose aussi un cursus de formation validé, une éthique et des principes professionnels exposés, une carte professionnelle et un statut professionnel.

Vous êtes journaliste

Vous souhaitez des informations sur l’astrologie ?

Vous cherchez un(e) astrologue pour un article, une émission ?

ou pour toute autre question...

vous pouvez nous contacter par mail :

fdaf@fdaf.org

ou directement par téléphone auprès de notre président,

Alain de Chivré au

02 40 69 17 02


pour en savoir plus sur la FDAF,

vous pouvez consulter

notre présentation




©FDAF / Création site Internet : CréaQuercy / Espace privé / Nous contacter : fdaf@fdaf.org