Logo Fdaf

L’Iliade : de la quête de la reconnaissance à la reconnaissance de la royauté intérieure

Accueil > l’AGENDA ASTROLOGIQUE > JUILLET > L’Iliade : de la quête de la reconnaissance à la reconnaissance de la royauté (...)


Date dimanche 19 juillet 2020
Lieu Saint Claude (39)
Organisé par
Animé par
Eric BERRUT
Présentation
L’Iliade : de la quête de la reconnaissance à la reconnaissance de la royauté intérieure

Du dimanche 19 juillet au samedi 25 juillet 2020

L’Iliade raconte les derniers jours de la guerre de Troie. Dans les plaines de la cité d’Ilion, on voit le sang couler et les hommes tomber, mais l’Iliade n’est pas vraiment une affaire de guerre : elle est avant tout une épopée des affects qui débordent les protagonistes. Dès le premier vers du poème, le ton est donné et c’est la colère terrible du héros qui est désignée.

Chante, ô déesse, d’Achille, la colère désastreuse.

Cette colère du héros, comment s’est-elle déclenchée ? Faisant valoir les droits associés à son statut, Agamemnon, chef de la coalition des Grecs contre Troie, a fait enlever Briséis, la captive d’Achille. Certes, celui-ci s’était attaché d’amour à la jeune femme, mais sa colère tient, avant toute chose, à un sentiment d’humiliation. Couvant sa rage, il se retient de se jeter sur Agamemnon pour le passer au fil de l’épée, mais il se venge en se retirant du combat. La vengeance est terrible, parce qu’elle décide du sort de la coalition ; l’oracle l’a prédit : Troie ne peut pas être prise sans le concours d’Achille qui doit son invincibilité à sa mère, la déesse Thétis.

Sur le théâtre de la guerre, le poète donne à voir les enjeux les plus puissants de l’âme humaine. Sur le champ de bataille, c’est la question de la valeur et de la reconnaissance qui anime Grecs et Troyens. Entre déferlements de rage et moments de poignante humanité, le poète nous conduit. De l’Iliade à l’Odyssée, il montre que nous pouvons passer notre vie à errer, parce que nous nous trompons de bonheur. Parce que nous cherchons à conquérir, à travers l’objet, la royauté intérieure dont nous sommes dépositaires et qu’il nous revient de réaliser.

Questionnant les grands moments de l’Iliade, nous chercherons à situer les enjeux liés à la poursuite de la reconnaissance et au dépassement de cette quête. Et nous nous donnerons des repères de compréhension en articulant le poème d’Homère à la psychanalyse et à l’astrologie. À partir de là, une part importante du stage sera consacrée aux questionnements individuels et à l’analyse du thème des participants-tes.

Horaires Du dimanche 19 juillet, à 19h, au samedi 25 juillet, à 10h
Adresse Le Roselet Haut-Crêt 39200 Saint-Claude
Tarif
Contact Eric BERRUT
Téléphone : 03 84 45 39 58
E-mail : eric.berrut@bluewin.ch
Site Internet : https://www.ericberrut.com/jura-2020


©FDAF / Création site Internet : CréaQuercy / Espace privé / Nous contacter : fdaf@fdaf.org